© 2019   Leo Domboy Relations Presse et Médias      Mentions légales

1/1

24/01/2018

12/01/2018

11/01/2018

22/12/2017

Fred Haffner vous évoque son coup de cœur (…) le nouveau spectacle de Monsieur Fraize

  

19/12/2017

Monsieur Fraize, spectacle de Marc Fraize mis en scène par Papy est en place au thêatre des Feux de la Rampe jusqu'au jeudi 28 décembre et c'est un carton ! Le personnage " Monsieur Fraize " est créé en 1999 avec le désir de surprendre par le rire ! On parle de tout ça avec lui..

19/12/2017

2/12/2017

29/11/2017

« Dans l'univers du stand-up, où les blagues ont un code-barres et s'écoulent par packs de douze, il existe un mouton à cinq pattes, un zèbre à pois rouges, une cigogne à roulettes. Son nom: Monsieur Fraize...

(…) Sans tomber dans le psychologisme à deux balles ni le sociologisme à trente centimes, disons quand même que monsieur Fraize incarne à merveille l'individu en porte à faux, mal à l'aise avec les codes, mal à l'aise avec le langage. Et s'il arrive, par miracle, à maîtriser tous ces codes le voilà rattrapé par le sentiment de l'imposture. C'est un comique très physique, dans la lignée d'un Albert Dupontel à ses débuts. C'est toujours son corps qui coince, se débat, n'arrive jamais à remplir les obligations requises. Il lui manque toujours quelque chose. Un catalogue, par exemple. Au milieu du spectacle l'absence d'un catalogue de supermarché (qu'il voulait présenter au public) le plonge dans une quasi-hystérie.

C'est difficile de parler d'un spectacle comique. Soit on en dit trop, soit on détourne les gens d'y aller avec trop de sérieux. Alors répétons-le : on se marre comme des bossus à ce spectacle. Et le talent d'acteur du personnage principal y est pour beaucoup.

Un exemple entre mille: vers la fin du spectacle, il se lance dans une chorégraphie sur une "musique américaine" qui part sur un rythme très élevé, une minute, deux minutes, et son visage  insensiblement exprime la fatigue et la lassitude de celui qui trouve que la danse commence à durer un peu trop...Irrésistible.Je m'arrête, j'en ai déjà trop dit.   Allez donc rire avec monsieur Fraize! »

  

28/11/2017